PRINCIPE DU BAC A GRAISSES

« Retour
30/08/2016

Le bac à graisses est un système de pré-traitement des eaux des restaurants. L'installation du bac à graisses est obligatoire lorsque le règlement d'assainissement le prévoit, ce qui est le cas sur Monaco et dans les Alpes-Maritimes.

Les effluents graisseux peuvent dégrader les ouvrages d'assainissement et gêner le traitement des eaux s'ils sont rejetés directement dans le réseau d'assainissement collectif. Les eaux sales chargées en graisses et matières en suspension (épluchures, morceaux de denrées alimentaires, etc..) arrivent dans le bac et précipitent dans le fond du bac. Les graisses remontent en surface, se figent et s'agglomèrent. .

L'entretien régulier du bac à graisses conditionne son efficacité.

Si le bac à graisses n'est pas vidangé et curé régulièrement, la couche superficielle de graisses va s'épaissir et, au bout de quelques semaines, elle va se mettre à fermenter et à dégager de mauvaises odeurs.

Par ailleurs la couche de déchets située en fond de bac va augmenter et s'élever. Par conséquent, l'espace entre les deux couches (déchets et matières grasses) diminue et les eaux usées chargées en graisses traversent le bac avec une vitesse plus élevée, qui ne laisse pas le temps aux graisses de remonter en surface et de se coller contre la couche de graisses superficielle.

Il en résulte un rendement du bac en forte diminution voire nul car il ne retient plus les graisses et va même parfois larguer partiellement les graisses déjà captées (débordement).

Sources : cliquez ici

Partagez sur :